Game Sup, l’école Lyonnaise spécialisée des les métiers du jeu vidéo

Classe prépa
58 Avenue Debourg
69007 LYON

Bachelors
91 Cours Charlemagne
69002 LYON

 

Contact
04 26 78 60 33
Ouvert du lundi au vendredi :
9h30 – 12h30 13h30 – 16h30

Game Sup

Différences Formations Game Art et formation Game Design

Formation Game Art et Formation Game Design : quelles différences ?

Formation Game Art et Formation Game Design : quelles différences ?

⏱ Temps de lecture : 5 minutes • ✍ Écrit par Linda Gagnière de Game Sup

La création de jeu vidéo : le 10ème art ! Ce titre de noblesse durement gagné vaut à l’industrie tout le sérieux avec lequel il est désormais évoqué. Par conséquent, de nombreuses écoles spécialisées dans la formation aux métiers du jeu vidéo ont naturellement fleuri aux quatre coins du monde, notamment les fameuses formation Game Art et formation Game Design.

Cependant, le lexique qui est propre à cet univers reste encore mystérieux pour le grand public… Hélas, certains établissements font eux-mêmes l’erreur d’être trop évasifs, voire de brouiller la frontière entre ces deux branches de l’industrie. Ils sèment ainsi la confusion dans leurs descriptifs ! Alors, ultimement, qu’est-ce qui différencie un ou une Game Artist d’un ou d’une Game Designer ?

Ne faisons pas durer le suspens plus longtemps : le Game Art, c’est la réalisation visuelle d’un jeu vidéo, des premiers concepts graphiques aux modèles finaux les plus aboutis. Tandis que le Game Design, c’est la conception de ce dernier, de ses règles les plus élémentaires à ses détails techniques les plus complexes, sans oublier l’encadrement de l’équipe de création !

Sommaire

Pourquoi confond-on Game Art et Game Design ?

Le Game Art, c’est quoi ?

Le Game Art, un milieu professionnel riche

Pourquoi se former au Game Art ?

Qu’est-ce que le Game Design ?

Les métiers du Game Design

Pourquoi se former au Game Design ?

Game Artist et Game Designer : différents mais complémentaires

Qu’apporte une formation jeux vidéo ?

Pourquoi confond-on Game Art et Game Design ?

Les termes Game Art laissent peu de place au doute en langue française. En revanche, les termes Game Design interrogent. Le mot « design » évoque généralement des métiers artistiques à celles et ceux qui l’entendent. Ces métiers visuels qui viennent souvent en tête sont les designers d’intérieur, les designers de mode… Et surtout, des démonstrations flagrantes de style, d’originalité, de créativité. Mais alors, si ce mot, « design », nous évoque l’art, « game artist » et « game designer », serait-ce la même chose ? Dans ce cas, pourquoi les écoles de jeu vidéo séparent formation Game Art et formation Game Design ?

Vous vous en doutez, il y a des pièges à éviter. L’interprétation du mot « design » dans le langage populaire est trompeuse. Ne restez pas dans l’erreur ! Vous risqueriez de faire un mauvais choix de parcours de formation dans les métiers du jeu vidéo. En effet, se former en Game Art ou se former en Game Design mènent à deux branches distinctes dans l’industrie vidéoludique, bien que complémentaires. Si vous envisagez d’intégrer une école de jeu vidéo, découvrez tout d’abord quel cursus vous correspond vraiment !

Le Game Art, c’est quoi ?

Le·a Game Artist élabore tous les visuels d’un jeu vidéo. Il ou elle peut travailler en 2D ou travailler en 3D en fonction des types de jeu, ou même des étapes dans leur réalisation.

Les visuels en question regroupent une multitude d’objets ou d’être vivants. De la plus belle fleur agitée par le vent, jusqu’aux immenses buildings qui intimident de leurs ombres. Du protagoniste principal avec sa panoplie d’expressions faciales bluffantes, au petit oiseau discret qui repose sur une branche et s’envole au moindre bruit. Du détail du reflet de la lumière sur l’eau, jusqu’à l’impression d’immensité d’un décor lointain.

Le·a Game Artist, c’est celui ou celle que vous voyez stylet en main. Il·elle donne vie au jeu d’un trait sur sa tablette graphique.

Formation Game Art, Game Artist réalisant du modelling 3D à partir d'un concept art 2D

Le Game Art, un milieu professionnel riche

Évidemment, pour créer une infinité d’univers artistiques différents, de nombreuses spécialisations sont apparues. Chacune répond à un besoin dans la réalisation des graphismes d’un jeu vidéo. Ainsi, il existe un grand panel de métiers spécialisés dans le secteur :

  • Concept Artist
  • 3D Artist
  • Level Artist
  • Environment Artist
  • Technical Artist
  • Lighting Artist
  • Character Artist
  • Texture Artist
  • VFX Artist
  • Rigger
  • Skinner
  • Animateur·ice

Exceller dans une ou deux compétences afin de se démarquer est bénéfique, afin de se positionner comme expert de son domaine. Attention cependant : le·a Game Artist peut être amené·e à faire preuve de polyvalence. En effet, si les grandes boîtes peuvent se permettre d’avoir une armée de Game Artists se dédiant à des tâches très précises, c’est en revanche rarement le cas pour les plus petites structures indépendantes. C’est pourquoi l’ouverture d’esprit et la curiosité sont des qualités indéniables pour garder ses connaissances plus généralistes à jour.

D’autant plus que, comme dans tout métier de la tech, les progrès dans l’industrie du jeu vidéo sont fulgurants. Le secteur du Game Art en est un exemple majeur. Nouveaux logiciels, nouvelles techniques, nouveaux outils, nouvelles approches… Capacités d’adaptation et de remise en question sont des qualités parfaites pour se plonger pleinement dans ce milieu qui évolue constamment ! Voici deux images qui vont vous convaincre :

Capture du jeu Zelda sorti en 1986, avec des graphismes en pixel art (2D) de l'époque.

Zelda tel que l’on y jouait en 1986…

Capture du jeu en open world Zelda Breath of the Wild sorti en 2017 sur Switch, avec des graphismes en 3D et un jeu de lumière saisissant.

Zelda tel que l’on y joue en 2017 !

En à peine plus de 30 ans, les dernières parutions de jeux vidéo ont fait un bond phénoménal en termes de qualité visuelle, technique, auditive. Toujours plus ambitieux, les grands noms de l’industrie vidéoludique rivalisent d’ingéniosité afin de se démarquer de la concurrence. À cette allure, qui sait à quoi ressembleront les jeux vidéo de demain ?

Pourquoi se former au Game Art ?

Utiliser les outils des pros

Les écoles savent quels sont les logiciels utilisés le plus fréquemment en industrie. Maya, ZBrush et la Suite Adobe peuvent être cités parmi les exemples les plus parlants en termes d’outils de Game Artists. Ainsi, vous ressortirez avec des compétences prêtes à l’emploi, et avec le niveau de maîtrise attendu.

Sortir de sa zone de confort

Suivre une formation qui couvre l’ensemble du milieu du Game Art permet facilement de se challenger. Les différents cours peuvent aborder des thèmes auxquels vous n’auriez pas forcément pensé tout·e seul·e. S’enfermer dans un seul style, ne pas s’enquérir de ce qui se fait ailleurs, est un frein au développement de la capacité à prendre du recul sur son propre travail !

Bénéficier d’un regard professionnel

Si la capacité à s’auto-critiquer est essentielle, celle de savoir recueillir l’opinion de ses pairs l’est tout autant ! Être formé·e au Game Art au sein d’un établissement spécialisé permet d’avoir des avis constructifs et éclairés sur ses productions. Ces retours auront l’avantage d’être objectifs : les intervenant·e·s ont pour objectif de vous faire progresser !

Qu’est-ce que le Game Design ?

Le Game Design pourrait se traduire par la conception de jeux vidéo. Il est beaucoup plus facile de comprendre quel est le rôle du ou de la Game Designer en disant qu’il·elle est à l’origine du « dessein » (c’est-à-dire de l’intention, du projet) d’un jeu, et non du « dessin » au sens littéral !

Et pour cause : contrairement aux idées reçues, nul besoin d’être Michel-Ange pour se former dans le Game Design. Tracer des schémas, dessiner des formes basiques, et écrire de manière lisible sont les compétences dont vous aurez besoin avec un crayon. L’essentiel est de communiquer efficacement des idées au reste de l’équipe.

En effet, le·a Game Designer est un·e penseur·se aguerri·e. Il étudie le marché, les possibilités techniques, les modes de consommation des joueurs et joueuses, leurs attentes… Engranger ces connaissances permet ainsi de développer un jeu vidéo proposant l’expérience la plus enrichissante et cohérente possible.

En bref, le·a Game Designer donne un cadre clair au projet, afin que toute l’équipe travaille à atteindre le même but. C’est un véritable maître du jeu !

Le saviez-vous ?

« Design », en anglais, peut se traduire par « projet », « esquisse », ou encore « conception ». Bien qu’il s’agisse d’un anglicisme dans notre dictionnaire, ce mot est à l’origine dérivé du latin « designare », qui signifie « dessiner, marquer d’un signe, indiquer ». Voici qui expliquerait la confusion fréquente quant au sens du terme « design » de nos jours !

Les métiers du Game Design

Formation Game Design, photo d'une session de game design en équipe.

Le ou la Game Designer peut être à la fois responsable de la structure d’un jeu vidéo dans ses moindres détails, ou le·a garant·e de la bonne cohésion des différentes équipes qui travaillent sur le projet, qui doit respecter une direction et des deadlines. Pour simplifier, nous pourrions ainsi diviser ces rôles en deux pôles.

Le pôle dédié au design du jeu vidéo, donc la conception de celui-ci, constitué notamment de ces métiers :

  • Game Designer
  • Tech Designer
  • UX Designer
  • System Designer
  • Level Designer
  • Narrative Designer
  • Economic Game Designer

Et le pôle de production du jeu vidéo, consacré à la gestion des équipes et du temps, où l’on retrouvera en particulier ces deux postes :

  • Producer
  • Project Coordinator

Pourquoi se former au Game Design ?

Se former avec les bons outils

Une bonne formation Game Design enseignent les mêmes technologies spécialisés que vous retrouverez dans le monde du travail. Unreal Engine et Unity font partie des moteurs de jeux les plus employés à l’heure actuelle dans l’industrie du jeu vidéo. Vous entendrez également beaucoup parler des outils d’Atlassian ou de Miro, utilisés afin de gérer efficacement des projets. Ainsi, diplôme en poche, vous maîtriserez parfaitement une panoplie très complète d’outils qui vous rendrons prêt·e à l’embauche auprès des entreprises.

Étendre sa culture générale

Se constituer une base de connaissances culturelles vaste liée à l’univers vidéoludique et son fonctionnement est bien entendu une nécessité dans le Game Design. Cependant, les genres sont si variés qu’il est aisé de manquer des opportunités de se renseigner sur certains types de jeux vidéo. Vous appuyer sur des enseignements prodigués en formation vous permettra de voir plus loin que ce qui vous attire intuitivement, et de comprendre des mécaniques qui, autrement, ne vous seraient pas venues à l’esprit !

Enrichir sa pensée auprès des pros

L’esprit d’équipe et la communication étant au cœur de la préoccupation des Game Designers dans l’industrie du jeu vidéo, il est naturellement primordial d’être en mesure d’écouter l’opinion des autres sur sa méthode de travail et ses rendus ! Par conséquent, obtenir des avis de professionnel·le·s reconnu·e·s est un gage de pertinence. Après tout, leur rôle est de vous partager leur savoir, acquis par l’expérience !

Game Artist et Game Designer : différents mais complémentaires

Que ferait un·e chef·fe de projet sans son ou sa concept artist pour mettre en image ses idées ? De quelle manière les artistes sauraient comment penser leurs personnages, leurs environnements, sans un Narrative Designer pour leur donner des histoires et des ambiances à traduire visuellement ? Les exemples de synergie de travail entre les différents corps de métiers sont multiples. C’est en collaborant étroitement que Game Designers et Game Artists créent et suivent la direction artistique d’un jeu vidéo.

L’archétype de la créatrice ou du créateur de jeux vidéo solitaire, autoformé·e, qui construit tout de ses propres mains de A à Z, fait figure d’exception dans l’industrie. Cette représentation ne reflète pas la réalité dominante : celle-ci se centre bien davantage sur la capacité à fonctionner en équipe et à faire état de sa progression !

Nous pourrions également citer bien d’autres métiers gravitant autour de la chaîne de production d’un jeu vidéo, tels que les programmeur·euse·s, les sounds designers, les testeur·euse·s… Or ce sujet aurait plutôt sa place dans un prochain article. 😉

Qu’apporte une formation jeux vidéo ?

Nous sommes bien d’accord : les métiers du jeu vidéo n’ont pas attendu la création de cursus scolaires spécialisés pour exister. Et encore aujourd’hui, nombreux·ses sont les Game Artists et les Game Designers issu·e·s de parcours très variés, voire complètement autodidactes. Néanmoins, il y a des avantages indéniables à profiter d’une véritable formation Game Art ou Game Design.

L’accompagnement professionnel et personnel

Les formations spécialisées permettent d’être au contact d’enseignant·e·s et d’intervenant·e·s en mesure d’apporter les réponses à toutes les questions qui se posent au cours de l’apprentissage. En autoformation, rechercher ces réponses peut s’avérer beaucoup plus difficile et chronophage, voire démotivant.

Un étudiant en formation Game Design qui demande conseil à l'équipe pédagogique de l'école.
Des étudiants et étudiantes en formation game art et game design travaillant ensemble.

Étoffer son carnet d’adresses

  • Premièrement, les professionnel·le·s amené·e·s à enseigner sont des contacts précieux. Ils peuvent aider à mettre le pied dans l’industrie en recommandant les compétences des étudiant·e·s.
  • Deuxièmement, l’établissement d’enseignement est en mesure d’apporter son aide dans la recherche de stages et de guider vers un premier emploi, grâce à sa connaissance des entreprises du secteur du jeu vidéo.
  • Troisièmement, n’oublions pas l’importance de nouer des liens avec les autres apprenant·e·s : voyez-les comme de futur·e·s collègues et non pas comme des « concurrent·e·s » !

Conclusion

Le Game Art en bref

  • Les Game Artists réalisent la partie visuelle des jeux vidéo, et travaillent en 2D comme en 3D.
  • Leurs réalisations comprennent des corps humains, des animaux, des créatures imaginaires, des paysages, des décors, des vêtements, des véhicules, des objets…
  • Ils·elles pensent la cohérence graphique du jeu (couleurs, style de dessin approprié à l’univers…)
  • Le Game Art requiert un esprit créatif et curieux de progresser dans quelques techniques précises ou de se diversifier.

Le Game Design en bref

  • Les Game Designers sont les concepteur·rice·s du jeu vidéo, ils·elles vont définir ses règles et ses mécaniques.
  • Ils·elles ont pour tâche de rendre l’expérience du joueur ou de la joueuse cohérente et agréable, en termes de narration, d’ergonomie, de gameplay…
  • Leurs rôles peut s’étendre à la prise en charge de l’encadrement logistique du projet.
  • Le Game Design s’intéresse à la psychologie des joueur·euse·s et nécessite un esprit rigoureux afin de mener un projet d’un point A à un point B.

No Comments

Post a Comment